Grippe intestinale (Gastro)

La grippe intestinale, une affection courante touchant les enfants et les adultes, est caractérisée par des symptômes tels que nausées, vomissements et diarrhée. Cet article explore les causes, les symptômes, le diagnostic, la durée et les traitements associés à cette maladie, mettant également l'accent sur l'importance de l'hydratation et de l'alimentation appropriée.

Trouver un spécialiste en Gastro-entérologie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

La grippe intestinale touche aussi bien les adultes que les enfants. Pourtant, dans certaines situations, quelques gestes simples à respecter peuvent permettre d’éviter cette affection.

Définition : qu’est-ce qu’une grippe intestinale ?

La grippe intestinale correspond à l’inflammation du tube digestif en raison d’une infection du système digestif provoquée par des virus, parasites, bactéries. Mais très souvent, étant d’origine virale, elle est aussi assez contagieuse et peut facilement se propager d’une personne à une autre.

Grippe intestinale : femme allongée sur son lit mal en point.

 

Quelles sont les causes d’une grippe intestinale ?

Les causes d'une grippe intestinale sont multiples, à savoir :

  • Les virus (rotavirus, norovirus, adénovirus) : dans la majorité des cas, le virus responsable est le rotavirus. Il peut provoquer une diarrhée abondante, surtout chez les bébés et les jeunes enfants. Par conséquent, le contact direct avec une personne infectée peut entraîner la contagion.
  • Les bactéries comme la salmonelle, les parasites. Ainsi, l’eau, les aliments contaminés par des bactéries peuvent provoquer cette affection. Il peut s’agir des aliments peu ou mal cuits, crus, comme de la viande, des légumes, du poisson, des fruits…

Épidémie de grippe intestinale

Bon à savoir : la période hivernale étant souvent propice aux virus, la grippe intestinale peut s’attraper à ce moment-là. Toutefois, elle ne se limite pas à l’hiver, car une personne peut souffrir de grippe intestinale en été.

Quels sont les symptômes d’une grippe intestinale ? Nausées, vomissements, diarrhée ?

Il y a plusieurs symptômes associés à la grippe intestinale, comme :

  • des douleurs violentes : douleurs abdominales, crampes d’estomac ;
  • des nausées couplées à des vomissements ;
  • de la diarrhée ;
  • des maux de tête, de la fièvre ;
  • la présence de sang dans les selles. Et parfois, le patient peut alterner entre constipation et diarrhée ;
  • des courbatures, par exemple au niveau du dos… ;
  • dans de rares cas, de la déshydratation

Ces symptômes peuvent varier d’un patient à un autre, car chaque patient réagit différemment à cette affection.

Gastro-entérite sans diarrhée

Bon à savoir : Une grippe intestinale est très souvent associée à des épisodes de diarrhée. Pourtant, bien que ce soit rare, souffrir de grippe intestinale sans diarrhée, c’est possible. L’on parle alors de gastro "sèche".

 

Comment diagnostiquer une grippe intestinale ?

Le diagnostic consiste en un examen clinique. Cela comprend la prise de température, "l’interrogatoire" du patient pour en apprendre davantage sur ses symptômes. Pour plus de précision, le médecin peut procéder à l’examen des selles afin de rechercher la présence de bactéries ou des signes d’infection virale. Les tests de selles peuvent aussi inclure d’autres analyses. Par exemple, la prise de sang ; elle survient en cas de symptômes sévères tels que la déshydratation, ou si les symptômes durent depuis un moment. Les résultats de ces analyses vont orienter le médecin, afin qu’il puisse établir un diagnostic précis pour fournir le traitement adéquat en fonction de la cause sous-jacente de la maladie.

Quelle est la durée d’une grippe intestinale ?

En principe, la grippe intestinale ne dure pas longtemps, en moyenne 24 à 72 heures. Mais s’agissant de la durée de la contagion, une personne contaminée peut la transmettre à une autre tant que ses symptômes persistent, car les virus ou bactéries responsables de cette affection peuvent être présents dans les selles, les vomissements… D’où l’importance des mesures préventives afin d’éviter la propagation du virus aux autres, surtout si la cause est virale. Par exemple, en adoptant les bons gestes : se laver les mains comme il faut avec du savon après un passage aux toilettes ou dans la salle de bains. Avant de manger, les mains doivent être propres, idem pour la préparation des repas.

Quels sont les traitements d’une grippe intestinale ?

Il y a des médicaments pour traiter la grippe intestinale, mais le patient doit aussi veiller à son alimentation.

Le médecin traitant peut lui prescrire :

  • en cas de nausées, un antiémétique comme le Vogalène.
  • ses crampes d’estomac seront soulagées par un antispasmodique comme le Spasfon.
  • pour faire baisser la fièvre ou calmer ses migraines, l’usage du paracétamol est requis.
  • enfin, pour les diarrhées, un antidiarrhéique comme l’Imodium peut être prescrit.

Dans tous les cas, il faut veiller à bien s’hydrater pour éviter tous risques pour la santé. Car les personnes atteintes d’une grippe intestinale peuvent perdre énormément de liquides en raison de la diarrhée et des vomissements. Boire suffisamment va permettre de compenser ces pertes. Il existe des solutés de réhydratation orale composés de sels minéraux, sucre, eau, pour aider à rétablir l’équilibre hydrique du corps en raison de la perte de liquide.

Que manger en cas de grippe intestinale ?

Certains aliments sont à éviter pendant toute la durée du traitement pour ne pas aggraver les symptômes. Il s’agit du lait, des viandes grasses… et certains breuvages : des jus, des boissons gazeuses ou contenant de la caféine. Au contraire, les aliments plus doux sont à privilégier, comme les pâtes, les viandes maigres, le riz, les légumes cuits, etc. Ces aliments sont bons pour les intestins et servent à réguler le transit.

Comment différencier la grippe intestinale et la gastro-entérite ?

Grippe intestinale ou gastro-entérite, les deux termes désignent la même maladie et concernent une infection des intestins et de l’estomac, provoquée par des virus, bactéries, parasites.

La grippe intestinale touche tout le monde : nourrissons, femmes enceintes, jeunes enfants… Elle est très souvent bénigne ; pourtant, dans certains cas, elle peut s’avérer mortelle, en cas de déshydratation sévère. Les personnes plus vulnérables, comme celles qui sont âgées ou les bébés, doivent être particulièrement suivies.

Cet article médical a été relu et validé par un  médecin spécialiste en gastroentérologie au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les praticiens gastro-entérologues au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Vos questions fréquemment posées :

Comment se soigner d'une grippe intestinal ?

Des médicaments comme le Vogalène (antiémétique), le Spasfon (antispasmodique) et l'Imodium (antidiarrhéique) sont prescrits pour la grippe intestinale. Le paracétamol soulage fièvre et migraines. L'hydratation est essentielle pour compenser les pertes de liquides causées par la diarrhée et les vomissements.

Combien de temps dure une grippe intestinale ?

La durée d'une grippe intestinale, également connue sous le nom de gastro-entérite virale, peut varier d'une personne à l'autre. En général, les symptômes tels que la diarrhée, les vomissements et les maux d'estomac durent généralement de 24 à 72 heures. Cependant, il est important de noter que la récupération complète peut prendre quelques jours supplémentaires pour retrouver une santé optimale. Si les symptômes persistent au-delà de quelques jours, il est conseillé de consulter un professionnel de la santé.

Prenez tout de suite rendez-vous ! 

Obtenez un rendez-vous en moins de 5 min avec l'un de nos praticiens en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux dans un établissement près de chez vous !

Traitements associés à la Gastro-entérologie

Examens associés à la Gastro-entérologie

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

4 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

140

établissements