Constipation

La constipation est un trouble du transit intestinal qui se caractérise par des difficultés à évacuer les selles. Les traitements reposent en premier lieu sur l'adoption d'une bonne alimentation.

Trouver un spécialiste en Gastro-entérologie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

La constipation est un trouble du transit intestinal qui se caractérise par des difficultés à évacuer les selles. Les traitements reposent en premier lieu sur l'adoption d'une bonne alimentation.

Définition : qu’est-ce que la constipation chez le bébé, l’enfant ou l’adulte ?

La constipation se définit comme une difficulté, voire une impossibilité, à évacuer les selles. Elle peut survenir chez l’adulte, mais aussi chez l’enfant et le nouveau-né.

On parle de constipation chez l’adulte lorsque l’évacuation des selles a lieu moins de 3 fois par semaine. Toutefois, certaines personnes peuvent n’aller que deux fois par semaine à la selle et n’éprouver aucune gêne. Pour parler de constipation, il est donc important de ressentir une gêne ou des douleurs. Chez l’enfant, la constipation se traduit par des selles dures et espacées. L’enfant se plaint généralement de douleurs au moment d’aller aux toilettes, ce qui peut le pousser à se retenir.

Chez le bébé, les selles sont moins fréquentes, environ 1 fois par semaine, voire moins fréquemment, notamment chez les enfants allaités au sein. Elles sont normalement assez molles, voire semi-liquides, et leur consistance augmente dès que les fruits, les légumes et les viandes sont introduits. À ce stade, le nourrisson fait en moyenne une selle tous les 2 ou 3 jours. On parle donc de bébé constipé lorsque les selles sont anormalement dures et que le nourrisson doit faire des efforts douloureux pour les évacuer.

Constipation : table sur laquelle sont étalés des pruneaux, des graines, un verre d'eau et un rouleau de papier blanc.

 

Qu’est-ce que la constipation chronique ?

Une constipation est considérée comme chronique si elle dure depuis plus de 6 mois. Elle peut être associée à des douleurs abdominales ou à une évacuation incomplète. Elle est plus fréquente chez les femmes et les personnes âgées, mais peut affecter tout le monde. La constipation chronique peut être due à des causes telles que le syndrome de l’intestin irritable, la prise de certains médicaments, une activité physique insuffisante ou une alimentation pauvre en fibres.

Quelles sont les causes de la constipation ?

La constipation peut être causée par de nombreux facteurs. Parmi les causes de constipation les plus fréquentes, on retrouve :

  • une alimentation pauvre en fibres;
  • une hydratation insuffisante;
  • une activité physique insuffisante.

La prise de certains médicaments, un changement de régime alimentaire ou encore le stress sont aussi responsables de certaines constipations.

La constipation de grossesse est également un trouble ressenti par de nombreuses femmes. Elle est causée par les hormones et notamment par la progestérone qui a un effet relaxant sur les fibres de l’utérus et de l’intestin, ce qui ralentit le transit.

La constipation peut aussi être d’origine neurologique. C’est notamment le cas chez les patients atteints de la maladie de Parkinson, de la sclérose en plaques ou d’une neuropathie périphérique. Celles-ci peuvent perturber les contractions musculaires ou bloquer la perception du besoin d’aller à la selle. La constipation du nourrisson peut être due à une alimentation pauvre en fibres ou à une déshydratation.

Quels sont les symptômes de la constipation ?

Les symptômes de la constipation peuvent varier d’une personne à l’autre.

Chez les bébés et les enfants, la constipation se manifeste généralement par une diminution de la fréquence des selles, des selles dures ou une difficulté à les évacuer.

Chez l’adulte, les symptômes peuvent inclure des douleurs abdominales, des ballonnements, une sensation d’inconfort, une évacuation incomplète ou des selles difficiles à évacuer. Parfois, une diarrhée peut survenir. On parle alors de fausse diarrhée de constipation puisque seules les matières fécales liquides qui se trouvent autour des selles dures sont évacuées.

Prendre rendez-vous en ligne

Que faire en cas de constipation : quels traitements et médicaments ?

En cas de constipation, plusieurs traitements peuvent être proposés, selon la gravité de la situation. Dans les cas les plus simples, ces changements peuvent suffire à réguler, restaurer, le transit intestinal :

  • une modification de l’alimentation;
  • consommer des aliments riches en fibres;
  • une augmentation de l’activité physique;
  • une hydratation suffisante.

Pour stopper une constipation, le traitement à base de laxatifs de lest, tels que le psyllium, est souvent recommandé. Ces laxatifs augmentent le volume des selles et facilitent leur transit intestinal. Les laxatifs osmotiques, tels que le lactulose ou le macrogol, agissent quant à eux en augmentant l’eau dans les selles, ce qui les ramollit et facilite leur évacuation. Les laxatifs stimulants, tels que le bisacodyl ou le séné, agissent en stimulant les contractions de l’intestin, ce qui favorise le transit. Ces médicaments peuvent être proposés lorsque les mesures hygiénodiététiques n’ont pas fonctionné.

Il est important de noter que l’utilisation régulière de laxatifs peut entraîner une dépendance et constiper davantage sur le long terme. Il est donc recommandé de limiter leur utilisation et de toujours consulter un médecin avant de commencer un traitement.

Que prendre pour la constipation : quels sont les aliments les plus laxatifs ?

En cas de constipation, le traitement naturel à privilégier en première intention repose sur l’alimentation. Il convient en effet d’adopter une alimentation riche en fibres, en intégrant notamment des fruits, des légumes, des céréales complètes, des pruneaux, des noix ou encore des graines de psyllium ou de lin. Il est également important de boire suffisamment d’eau et de liquides pour ramollir les selles et faciliter leur évacuation. Les boissons chaudes, comme le thé, peuvent également aider à stimuler le transit intestinal.

Combien de jours au maximum peut durer une constipation ?

La durée maximale d’une constipation dépend de la personne et de sa condition médicale. En général, une constipation occasionnelle ne dure pas plus de quelques jours et peut être traitée avec des mesures hygiénodiététiques simples. En revanche, la constipation chronique peut durer plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Lorsque l’on est constipé, il est donc important de consulter un médecin afin de mettre en place un traitement adapté.

Cet article médical a été relu et validé par un médecin spécialiste en gastroentérologie au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les spécialistes gastroentérologues au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Prenez tout de suite rendez-vous ! 

Obtenez un rendez-vous en moins de 5 min avec l'un de nos praticiens en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux dans un établissement près de chez vous !

Vos questions fréquemment posées :

Comment faire pour évacuer les selles en cas de constipation ?

Pour soulager la constipation, il est important de boire suffisamment d'eau, d'adopter une alimentation riche en fibres et de pratiquer une activité sportive régulière. Si ces mesures ne sont pas suffisantes, il est également possible de stopper la constipation en prenant des laxatifs pour faciliter le transit intestinal.

Quel est le plus puissant laxatif naturel ?

En cas de constipation, un traitement naturel de première intention repose sur l'adoption d'une alimentation riche en fibres, incorporant non seulement des oléagineux, mais aussi des fruits, des légumes et des céréales complètes. Il est également essentiel de boire suffisamment d'eau.

Examens associés à la Gastro-entérologie

Traitements associés à la Gastro-entérologie

Image

1er

acteur de la santé privée en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

34 000

naissances par an

Image

4,9 million

patients traités par an

Image

7 500

praticiens

Image

212

établissements et centres