Lavement rectal par poire

Le lavement anal par poire est une méthode d'irrigation rectale utilisée pour diverses raisons, de la constipation au nettoyage préalable à certains examens médicaux.

Trouver un spécialiste en Gastro-entérologie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

Un lavement anal ou lavage anal est un acte de soins, qui répond à des indications médicales précises. Il n’est pas à banaliser ni à effectuer trop fréquemment. Ses indications sont principalement une incontinence fécale ou encore une constipation chronique. En l’absence de problème de santé, il n’est absolument pas requis, hormis éventuellement dans le cadre de pratiques de sodomie. Découvrez ce qu’est un lavement rectal, dans quels cas y avoir recours et comment il se déroule.

Définition : qu’est-ce qu’un lavage anal par poire à lavement rectal ?

Un lavement rectal réalisé par voie anale désigne l’irrigation du rectum et du côlon par l’introduction d’une poire de lavement anal remplie d’eau tempérée. Il obéit à des indications médicales précises. Il n’est pas dangereux s’il est bien pratiqué. Il est généralement requis en cas de constipation chronique ou d’incontinence fécale.  

Les spécialistes mettent en garde contre le phénomène de mode répandu dans les médias au sujet du lavement rectal. Ce dernier y est loué pour ses vertus hygiéniques ou détox. Or ces spécialistes rappellent que la présence de matières fécales dans les intestins est tout à fait normale. De plus, le lavement anal ou nettoyage anal n’est pas sans risques. Il peut irriter la muqueuse anale, enflammer le côlon ou engendrer une infection. C’est le cas s’il est mal effectué, réalisé trop fréquemment, ou réalisé non pas avec de l’eau, mais avec des plantes, ou dans des conditions d’hygiène insuffisantes.

Une personne en bonne santé n’a pas par conséquent à recourir à ce type de pratique.

Dans quels cas faire un lavement ou une douche rectale par poire chez l'adulte (constipation, etc) ?

Le lavement rectal est préconisé dans des cas bien précis :

  • La constipation chronique. La constipation désigne à la fois une fréquence insuffisante des selles (moins de trois fois par semaine) et une difficulté d’évacuation des matières fécales (dyschésie). On parle de constipation chronique quand la constipation persiste depuis six mois ou plus. Elle peut résulter d’une colopathie fonctionnelle, comme le syndrome de l’intestin irritable. Ou d’un trouble de la vidange rectale (dyschésie) en raison d’anomalies : prolapsus (descente d’organes), présence d’une hernie (rectocèle) ou dysfonctionnements du rectum ou de l’anus. En cas de constipation chronique, utiliser un lavement rectal peut permettre l’évacuation des selles (fécalome). La prise d’un laxatif avant le lavement peut fournir une aide, car il ramollit les selles et permet donc de les évacuer plus facilement.
  • L’incontinence fécale. L’incontinence fécale ou incontinence anale désigne l’incapacité à contrôler l’émission de selles. Autrement dit, l’impossibilité de retenir le transit des matières intestinales (gaz, selles) vers l’anus. On ne parle pas d’incontinence fécale pour un événement isolé, mais pour un phénomène observé depuis trois mois au minimum. La cause n’est pas toujours identifiée. Cependant, l’incontinence fécale peut être la conséquence de diverses pathologies. Ces pathologies sont des colopathies fonctionnelles (syndrome de l’intestin irritable, rectocolite hémorragique). Mais aussi des anomalies anatomiques, comme un prolapsus rectal (descente d’organes), des troubles du transit (constipation ou diarrhée chronique), une fissure anale…
  • La pratique de la sodomie. Dans le cadre de pratiques sexuelles anales, un lavement rectal est fréquent. Il existe à ce titre deux types de lavement possibles. Un lavement rapide (10 à 30 minutes), avec une poire à lavement pour nettoyer l’anus et le rectum. Et un lavement complet (plus d’une demi-heure) avec un tuyau de douche muni d’une canule.

Comment se passe un lavement rectal (matériel, quantité d'eau, etc) , faut-il une ordonnance et combien de temps dure-t-il ?

Pour effectuer un lavement rectal, il faut tout d’abord se procurer une poire de lavement rectal en pharmacie. Cet ustensile peut être délivré sans ordonnance médicale. L’administration du lavement doit obéir à quelques précautions.

Lavement rectal

Tout d’abord, la poire de lavement doit être remplie d’eau tempérée à hauteur de 120 à 150 ml. C’est-à-dire qu’il faut utiliser une eau dont la température est comprise entre 35 et 37 °C. Si cette température n’est pas respectée, la personne peut souffrir de crampes abdominales (eau trop froide) ou de lésions des muqueuses (eau trop chaude). Puis la personne doit s’allonger de préférence sur le côté gauche. Une alèse peut être placée par précaution sous elle.

 

Après lubrification de l’anus et de l’extrémité de la canule, il faut introduire la canule avec douceur dans le rectum. Cette introduction ne doit ni provoquer de saignements ni susciter de douleurs. Le cas échéant, il faut modifier l’angle de pénétration de la canule. Puis il faut appuyer doucement sur la poire pour instiller l’eau dans le rectum via l’anus. Quand la poire de lavement anal est vide, il faut la retirer délicatement.

 

L’eau va provoquer une pression accrue au niveau du rectum et entraîner l’évacuation des matières fécales. La personne doit avoir un bassin, une chaise percée ou des toilettes et du papier hygiénique à proximité, afin de pouvoir ensuite évacuer les selles et l’eau sans encombre. La durée moyenne d’un lavement rectal est d’une trentaine de minutes. S’il est correctement effectué, le lavement rectal ne donne pas lieu à des effets secondaires.

 

Cet article médical a été relu et validé par un médecin spécialiste en gastroentérologie au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les spécialistes gastroentérologues au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Vos questions fréquemment posées :

Comment se faire un lavement rectal maison ?

Le lavement rectal est une procédure médicale qui consiste à introduire de l’eau chaude dans le rectum pour nettoyer et stimuler les intestins. Il est possible de le faire à la maison si vous suivez les instructions médicales et les précautions nécessaires.

Est-ce bon de se faire un lavement par l'anus ?

Les lavements rectaux peuvent être recommandés pour les problèmes digestifs tels que la constipation, car ils peuvent aider à éliminer les déchets. Demandez néanmoins l'avis d'un spécialiste.

Quelle position pour un lavement rectal avec une poire ?

Pour un lavement rectal avec une poire, la personne doit se placer en position latérale, afin de faciliter l'administration de la solution dans le rectum.

A quelle fréquence faire un lavement rectal ?

La fréquence à laquelle un lavement rectal doit être effectué dépend des besoins individuels. Il est important de discuter avec un médecin pour déterminer le meilleur  traitement.

Prenez tout de suite rendez-vous ! 

Obtenez un rendez-vous en moins de 5 min avec l'un de nos praticiens en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux dans un établissement près de chez vous !

Image

1er

acteur de la santé privée en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

34 000

naissances par an

Image

4,9 million

patients traités par an

Image

7 500

praticiens

Image

212

établissements et centres