Cancer du poumon non opérable

Le cancer du poumon peut être considéré comme non opérable au vu de facteurs tels que la taille, la localisation, la propagation, le type et le stade du cancer, ainsi que la santé générale du patient. Si l'opération n'est pas possible, d'autres traitements sont envisageables : chimiothérapie, radiothérapie, immunothérapie et thérapie ciblée.

Trouver un spécialiste en oncologie

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

Même si la chirurgie apparaît souvent comme le traitement de première intention dans le cancer du poumon, il arrive que cette option thérapeutique soit écartée pour différentes raisons par l'équipe médicale qui en informe le patient. D'autres traitements sont envisageables comme l'explique cet article de santé. 

Cancer du poumon non opérable : définition, traitement

Le cancer du poumon ou cancer bronchopulmonaire est l'un des cancers les plus fréquents et les plus mortels dans le monde. En France, c'est la première cause de décès et le 3e cancer le plus fréquent. Il est en lien direct avec la consommation de tabac, même si d'autres causes existent (environnementales, professionnelles, tabagisme passif...). Ce qui en fait une pathologie évitable dans la majorité des cas.

Cancer du poumon non opérable : un soignant commente le scanner du poumon de son patient sur sa tablette.

Il existe de nombreuses possibilités de prises en charge. L'équipe médicale les évaluera en fonction de nombreux critères. Notons déjà que pour les cancers dits à non petites cellules, la chirurgie est souvent préconisée lorsqu'elle est possible. Pour les cancers à petites cellules, la chirurgie est généralement d'emblée écartée. Certains patients ne se verront donc pas proposer de chirurgie. Dans cet article, nous aborderons les principales raisons pour lesquelles un cancer du poumon pourrait être considéré comme non opérable.

Prendre un rdv avec un ou une spécialiste

Opération : raisons pour lesquelles le cancer du poumon peut être jugé non opérable

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles un médecin pourrait décider qu'une tumeur pulmonaire n'est pas opérable. Certaines de ces raisons sont dues à la tumeur elle-même, son type, son étendue et son stade, tandis que d'autres sont liées à la santé générale du patient (peut-il supporter une intervention ?).

Les facteurs qui influencent cette décision comprennent :

La taille de la tumeur :

Les tumeurs de grande taille est à prendre en compte. La taille figure dans le système international de classement TNM qui permet de catégoriser les types de cancer.

La propagation du cancer à d'autres parties du corps :

Si le cancer s'est propagé aux deux poumons et à d'autres organes (métastases), une intervention chirurgicale  pourrait ne pas être bénéfique.

Atteintes des ganglions lymphatiques.

Le type de cancer :

Pour les cancers non à petites cellules bronchiques, au stade I et II, la chirurgie apparaît souvent comme une option en première intention. Elle peut être suivie d'une chimiothérapie. Mais il existe des stades I et II où le cancer se révèle non opérable. Une radiothérapie associée à une chimiothérapie peuvent être proposées. Il existe des cas de stade III où le cancer est localement avancé. Dans ce cas, il opérable et résécable (on enlève la totalité de la tumeur avec retrait de tout ou partie du poumon). Au-delà, au stade IV (métastatique), notamment, la chirurgie est souvent exclue.

Les cancers à petites cellules ne sont généralement pas associés à une chirurgie. Les petites cellules ont tendance à se propager plus vite.

La santé globale du patient

Les patients souffrant de problèmes de santé préexistants, tels que des maladies cardiaques ou respiratoires sévères (les cancers du poumons ont souvent pour cause la consommation de tabac qui peut entraîner des insuffisances respiratoires), pourraient ne pas être en mesure de tolérer une intervention chirurgicale importante.

 

Options de traitement pour le cancer du poumon non opérable

Même si une équipe médicale prend la décision de ne pas opérer un cancer du poumon, elle peut expliquer au patient pourquoi et lui présenter d'autres options de traitement. Ces options varient en fonction du type et du stade du cancer, ainsi que de l'état de santé général du patient. Parmi les traitements couramment proposés :

Chimiothérapie

La chimiothérapie utilise des médicaments pour éliminer les cellules cancéreuses ou empêcher leur croissance. Ce traitement peut être administré par voie intraveineuse ou orale. Pour les patients atteints de cancer du poumon non opérable, la chimiothérapie peut permettre de contrôler la croissance de la tumeur, de soulager les symptômes et d'améliorer la qualité de vie. Elle peut être proposée en complément de la chirurgie dans les stades opérables des cancers non à petites cellules, après et ou après la chirurgie.

Radiothérapie

La radiothérapie est un traitement qui utilise des rayonnements pour détruire les cellules cancéreuses. Ce traitement peut être utilisé seul ou en combinaison avec la chimiothérapie pour traiter le cancer du poumon non opérable. La radiothérapie ciblée (ou conformationnelle), qui permet d'épargner les tissus sains environnants, est une technique particulièrement adaptée à l'approche des tumeurs pulmonaires non opérables. On parle également de radiothérapie stéréotaxique pour les tumeurs non opérables (irradiation à haute dose de zones très ciblées). La radiothérapie est indiquée dans le traitement des métastases, au niveau du cerveau notamment

Immunothérapie

L'immunothérapie est un type de traitement qui stimule le système immunitaire pour qu'il reconnaisse et attaque les cellules cancéreuses. Les médicaments immunothérapeutiques sont souvent administrés par voie intraveineuse et peuvent être utilisés seuls ou en combinaison avec d'autres traitements, comme la chimiothérapie et la radiothérapie. Ils sont utilisées en particulier dans les cancers à petites cellules.

Arrêter le tabac

Parmi les compléments de traitement, il est fortement indiqué de cesser de fumer pour ceux ou celles qui fumeraient encore.

Suivi et soutien en cas de cancer du poumon non opérable

Les médecins peuvent surveiller de près l'évolution du cancer du poumon à l'aide d'examens réguliers. Le traitement peut être ajusté en fonction de la réponse de la tumeur au fil du temps. Les médecins évaluent également continuellement si l'intervention chirurgicale peut redevenir une option éventuelle par la suite.

Il est important pour les patients atteints d'un cancer du poumon de bénéficier d'un soutien psychologique et émotionnel appropriés. Les professionnels de santé peuvent recommander divers services de soutien, notamment des groupes de soutien, des psychologues, des travailleurs sociaux et/ou des centres de ressources sur le cancer.

Cet article médical a été relu et validé par un  médecin spécialiste en oncologie au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les praticiens oncologues médicaux au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Prenez tout de suite rendez-vous ! 

Obtenez un rendez-vous en moins de 5 min avec l'un de nos praticiens en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux dans un établissement près de chez vous !

Vos questions fréquemment posées :

Quelle espérance de vie avec un cancer du poumon stade 3 ? survie

L'espérance de vie avec un cancer du poumon stade 3 varie en fonction de divers facteurs tels que le type de cancer, la réponse au traitement, la santé générale du patient, et d'autres variables individuelles. Il est essentiel de discuter de ces éléments avec l'équipe médicale pour obtenir une estimation plus précise.

Il existe une grille d'évaluation et de classification des cancers du poumon. Celle-ci estime, en moyenne, entre 19% et 36% l'espérance de vie de tous les stades 3. Mais chaque cas reste particulier. L'oncologie bénéficie sans cesse de nouveaux progrès en termes de prise en charge et de traitement des cancers du poumon.

Le cancer du poumon est-il guérissable ? guérison

La guérison du cancer du poumon dépend de plusieurs facteurs, tels que le stade au moment du diagnostic. Plus le cancer est pris à un stade précoce, mieux il est guérissable. Le type de cancer, la réponse au traitement et la santé globale du patient sont à prendre en compte. Dans certains cas, surtout aux stades précoces, une intervention chirurgicale peut être curative. Cependant, pour les stades avancés, la guérison complète peut être plus difficile à atteindre et le ou la patiente peut rentrer dans le stade d'une maladie chronique.

Quelles sont les métastases du cancer du poumon ?

Les métastases du cancer du poumon se produisent lorsque les cellules cancéreuses se propagent à d'autres parties du corps. Les sites courants de métastases incluent d'autres organes tels que le foie, les os, le cerveau, les glandes surrénales, ainsi que les ganglions lymphatiques éloignés.

Pourquoi une tumeur au poumon ne peut pas s'opérer ?

Une tumeur au poumon peut être considérée comme non opérable pour plusieurs raisons. Cela peut être dû à la taille de la tumeur, à sa localisation, à la propagation du cancer à d'autres parties du corps, au type spécifique de cancer, ou à la santé générale du patient qui pourrait ne pas supporter une intervention chirurgicale majeure.

Peut-on guérir d'un cancer du poumon ?

La possibilité de guérison d'un cancer du poumon dépend de nombreux facteurs. Les traitements tels que la chirurgie, la chimiothérapie, la radiothérapie, l'immunothérapie et la thérapie ciblée peuvent contribuer à contrôler la maladie, mais la guérison complète dépend du stade au moment du diagnostic et de la réponse au traitement. Au premier stade, le 0, on parle d'une espérance de vie à 5 ans de plus de 90%. Dans certains cas, la maladie peut être prise en charge comme une maladie chronique plutôt que guérie complètement.

Quel est le cancer non opérable de Florent Pagny ?

Début 2022, le chanteur apprécié des Français, Florent Pagny, a annoncé avec courage souffrir d'un cancer du poumon non opérable, endossant un statut de "role model" dans ce cadre. Il a annoncé à plusieurs reprises aller beaucoup mieux, la presse évoquant des périodes meilleures, parfois moins bonnes. Mais, déjà, début 2024, il envisageait avec optimisme une tournée en 2026 pour ses 65 ans.

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

4 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

140

établissements