Cancer de l'intestin grêle

L'intestin grêle est un organe qui joue un rôle primordial dans le processus de digestion et d'absorption des éléments nutritifs. L'intestin grêle peut être le siège d'un cancer même si le cancer est une pathologie rare dans cette partie du corps. Le traitement souvent utilisé reste la chirurgie en première intention. 

Trouver un spécialiste en Chirurgie viscéral et digestive à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

L'intestin grêle fait schématiquement la jonction entre l'estomac et le gros intestin. Il peut être le siège d'une tumeur maligne, même si cette pathologie est plutôt rare. Elle apparaît plutôt chez des personnes  âgées. Le traitement de première intention est la chirurgie.

Cancer de l'intestin grêle : Définition

Le cancer de l'intestin grêle est une maladie rare qui affecte la partie du tube digestif située entre l'estomac, notamment le duodenum, et le gros intestin. Cette partie est appelée intestin grêle ou "petit intestin".  Elle joue un rôle essentiel dans l'absorption des nutriments, des vitamines et des minéraux provenant des aliments. Bien que cette forme de cancer soit peu fréquente, il est essentiel d'en connaître les symptômes et les traitements possibles pour assurer une prise en charge efficace.

Cancer de l'intestin grêle : image de l'appareil digestif avec l'intestin grêle en premier plan.

 

Quels sont les types de cancer de l'intestin grêle ?

Plusieurs types de cancers peuvent toucher l'intestin grêle, chacun ayant ses propres caractéristiques et symptômes. Le duodenum est la partie la plus souvent touchée :

Adénocarcinome

L'adénocarcinome de l'intestin grêle (AIG) constitue le type de cancer le plus courant de l'intestin grêle, représentant environ 40% des cas. Il se développe généralement à partir des glandes productrices de mucus situées dans la paroi interne de l'intestin.

Carcinoïde

Représentant environ 30% des cas, les tumeurs carcinoïdes sont des tumeurs neuroendocrines qui se forment souvent au niveau de l'iléon, la dernière partie de l'intestin grêle.

Lymphome

Les lymphomes sont des cancers des ganglions lymphatiques, et peuvent également affecter l'intestin grêle. Ces cancers représentent environ 20% des cas.

Leiomyosarcome

Ce type de cancer touche les tissus dits mous de l'organisme. Ils sont très rares. Le leimyosarcome s'attaque aux muscles lisses.

Quels sont les premiers signes du cancer de l'intestin grêle ? douleurs, selles noires...

Les symptômes du cancer de l'intestin grêle peuvent être difficiles à reconnaître en raison de leur similitude avec d'autres troubles digestifs. Néanmoins, il est essentiel d'être attentif aux signaux suivants :

  • Douleurs abdominales, qui peuvent être localisées ou plus diffuses dans l'abdomen.
  • Saignements, provoquant souvent une coloration noire des selles (méléna) et parfois une anémie.
  • Diarrhées, persistantes ou accompagnées de sang.
  • Perte de poids inexpliquée, et sensation de faiblesse dans l'ensemble de l'organisme.
  • Obstruction intestinale, entraînant une sensation de ballonnement et des douleurs abdominales intenses.
  • Saignements...

Réservez un rdv avec un spécialiste

Diagnostic du cancer de l'intestin grêle ?

Devant les symptômes, le médecin peut prescrire différents examens pour poser le diagnostic de cancer de l'intestin grêle. Parmi ces examens, nous retrouvons :

  • Dosage des marqueurs tumoraux.
  • Entero-scanner. Il consiste en un scanner après avoir rempli l'intestin d'eau.
  • Endoscopie avec vidéocapsule.
  • Scanner.
  • Une biopsie, consistant à prélever un échantillon de tissu pour analyse.

Traitement du cancer de l'intestin grêle

Le choix de traitement dépend du stade de la maladie, de la localisation du cancer, du type histologique et de l'état général du patient.

Traitement d'une tumeur au petit intestin par la chirurgie :

La chirurgie est le traitement de référence pour les cancers de l'intestin grêle localisés (sans métastases). L'objectif est de retirer la tumeur ainsi que la partie de l'intestin grêle affectée. 

Lorsque la maladie se propage, touchant plusieurs organes en dehors de l'intestin grêle, comme le foie par exemple, il peut être nécessaire de recourir à une intervention chirurgicale en éliminant la tumeur initiale ou en déviant le tube digestif. Dans certains cas, cette intervention chirurgicale peut être substituée par la mise en place de prothèses intestinales par voie endoscopique, réalisée sous anesthésie générale.

Traitement de la maladie de l'intestin grêle par la chimiothérapie :

Dans certaines situations, comme le stade avancé du cancer avec métastases, la présence d'un carcinoïde sécrétant des hormones ou, encore, lorsque la chirurgie n'est pas possible, une chimiothérapie peut être proposée. L'objectif de la chimiothérapie est de ralentir la progression du cancer et de soulager les symptômes.

Suivi du cancer de l'intestin grêle

Dans la majorité des cas, la portion d'intestin retirée, en cas de chirurgie, est généralement limitée et n'affectera pas la digestion des divers aliments. Cependant, dans certaines circonstances, souvent consécutives à une résection étendue de l'intestin, des carences peuvent survenir, rendant indispensable un apport régulier de suppléments, principalement sous forme de vitamines.

Cet article médical a été relu et validé par un  médecin spécialiste en oncologie au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les praticiens oncologues médicaux au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Prenez tout de suite rendez-vous ! 

Obtenez un rendez-vous en moins de 5 min avec l'un de nos praticiens en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux dans un établissement près de chez vous !

Vos questions fréquemment posées :

Cancer duodénum, quels sont les symptômes de l'intestin grêle ?

Le cancer du duodénum est le cancer de la première partie de l'intestin grêle. Il s'agit de la liaison entre le gros intestin et l'estomac. Les symptômes sont proches de ceux du cancer de l'intestin. Sa naissance dans l'intestin entraîne douleurs abdominales, des vomissements (de bile ou de nourriture), un changement d'appétit accompagné de fatigues ou faiblesses. On observe aussi des diarrhées, de la constipation, du sang dans les selles ou bien des selles noires. Pour connaître la nature exacte de ces symptômes, il est indispensable de consulter un ou une médecin.

Comment commence le cancer de l'intestin ?

Avant tout, cela commence par un comportement anormal des cellules de l'intestin. Contrairement aux autres types de cancer, la découverte d'un masse maligne est beaucoup plus rare au niveau de l'intestin grêle. Le cancer peut être localisé ou des cellules malignes peuvent provenir d'autres organes. Le premier signe est souvent une suite de troubles du transit. 

Est-ce que le cancer de l'intestin grêle se soigne ?

Le cancer de l'intestin grêle n'est certes pas le plus commun ni le plus fréquent. Toutefois, il se soigne, en première intention, avec la chirurgie intestinale. La chimiothérapie ou la radiothérapie peuvent intervenir dans un second temps en particulier lorsqu'il y a des signes de tumeurs disséminées. Si vous pensez avoir des signes, consultez rapidement un professionnel de santé pour déterminer la cause de ces signes et les traiter. Plus tôt un cancer est pris en charge, plus il est facile de le traiter.

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

4 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

140

établissements