Sarcome

Le sarcome est un type rare de cancer qui peut se développer à partir de divers tissus mous du corps, comme les muscles, les vaisseaux sanguins, les nerfs et les tissus conjonctifs. Bien que rare, il est important de se renseigner sur cette maladie, car un diagnostic précoce peut améliorer considérablement les chances de guérison.

Trouver un spécialiste en Oncologie et/ou cancérologie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

Les sarcomes se définissent comme des tumeurs touchant les tissus de soutien. Il existe différents types de sarcomes, suivant leur localisation et leur type de structure. Les progrès de la médecine de ces dernières décennies ont permis d’augmenter le taux de guérison et de survie entre 60 et 80 %, pour tous types de sarcomes confondus.

Définition : qu’est-ce qu’un sarcome ?

Les sarcomes sont des tumeurs se développant sur des tissus appelés tissus de soutien, c’est-à-dire les os, le cartilage, les muscles ou encore les vaisseaux sanguins ou les nerfs.

Les sarcomes touchent environ 3 000 à 4 000 personnes chaque année en France. Il existe de très nombreux types de sarcomes, comme les sarcomes touchant le tissu adipeux appelé tumeurs adipocytaires, les tumeurs fibroblastiques, les tumeurs touchant les muscles lisses ou des muscles striés, les tumeurs touchant les nerfs périphériques, ou encore des tumeurs touchant les os ou le cartilage. Les sarcomes sont des tumeurs rares, qui se développent à partir des tissus mous, qui représentent moins de 1 % de toutes les tumeurs diagnostiquées.

Qu'est-ce que le sarcome d'Ewing ?

Après l’ostéosarcome, le sarcome d’Ewing représente la tumeur osseuse la plus fréquente. Elle touche surtout les enfants et les adolescents, mais peut également toucher les jeunes adultes. Il s’agit d’un cancer rare touchant moins de 100 personnes par an. Ce type de cancer osseux touche surtout les os plats comme le bassin, mais peut aussi toucher les os longs comme le fémur. Ce type de tumeur est lié à une altération génétique. Les jeunes adultes atteints de sarcome d'Ewing peuvent nécessiter des traitements plus agressifs en raison de la progression plus rapide de la maladie chez cette population. Le diagnostic précoce est donc essentiel pour améliorer les chances de guérison chez les jeunes adultes atteints de cette maladie.

Qu'est-ce que le sarcome de Kaposi ?

Le sarcome de Kaposi est une tumeur rare touchant les cellules tapissant les vaisseaux lymphatiques et sanguins. Il s’agit d’une tumeur se développant essentiellement chez les personnes immunodéprimées ou chez les personnes atteintes d’infections virales comme le VIH. Le sarcome de Kaposi entraîne la formation de tumeurs cutanées surtout au niveau des extrémités. Ce type de sarcome est lié à une infection virale au virus de l’herpès de type 8.

Qu’est-ce qu’un sarcome des tissus mous ?

Il s’agit de cancers se développant au niveau des tissus mous de l’organisme, comme le tissu adipeux, le tissu musculaire ou encore les tissus entourant les articulations. Les sarcomes des tissus mous peuvent se développer dans toutes les parties du corps. Certains sarcomes sont plus courants que d’autres, par exemple le liposarcome ou le léïomyosarcome.

Quelles sont les causes d’un sarcome ?

Les causes des sarcomes sont multifactorielles et encore peu connues, cependant, certains facteurs peuvent augmenter le risque de développer un sarcome :

  • certaines prédispositions génétiques ;
  • un traitement par radiothérapie ;
  • l’exposition professionnelle à certaines molécules comme le chlorure de vinyle ou le dioxyde de thorium ;
  • le VIH, en ce qui concerne le sarcome de Kaposi ;
  • les lymphœdèmes chroniques ;
  • une altération génétique menant à la synthèse d’une protéine anormale, en ce qui concerne le sarcome d’Ewing.

Certains syndromes génétiques, tels que le syndrome de Li-Fraumeni, peuvent également augmenter le risque de développer un sarcome. Ce syndrome est causé par une mutation du gène TP53 et augmente considérablement le risque de développer plusieurs types de cancers, dont les sarcomes. Les personnes atteintes du syndrome de Li ont un risque très élevé de développer un sarcome des tissus mous.
Il est donc important de connaître ces facteurs de risque pour les sarcomes, afin de pouvoir dépister ces tumeurs plus précocement et d'optimiser leur prise en charge.

Quels sont les symptômes d’un sarcome ?

Les symptômes sont variables en fonction du tissu touché. Généralement, on retrouve une boule de plus de 5 cm qui évolue, et cette masse peut être douloureuse ou non. Elle peut être de localisation superficielle ou profonde. En fonction de la localisation de la tumeur, les symptômes peuvent être variables, la tumeur peut comprimer des nerfs ou entraîner un dysfonctionnement d’un organe.

Sarcome

Prendre rendez-vous en ligne

Comment diagnostiquer un sarcome et peut-on en guérir ?

Dans un premier temps, des examens d’imagerie médicale sont effectués. Ils permettent de visualiser la taille de la tumeur et sa localisation précise. Une IRM (imagerie par résonance magnétique) ou un scanner est donc réalisé.

Une biopsie est ensuite indispensable pour confirmer le diagnostic et connaître le type de structure de la tumeur.

Dans l'ensemble, un diagnostic précoce et un traitement agressif offrent les meilleurs le taux de survie pour les personnes atteintes de sarcomes.

Faites vous diagnostiquer

Quels traitements pour un sarcome ?

Le traitement de référence reste la chirurgie. Quand celle-ci n’est pas possible en raison de la taille de la tumeur, une chimiothérapie ou une radiothérapie peut être commencée pour réduire cette taille. La chimiothérapie et la radiothérapie peuvent également être utilisées après la chirurgie. Les thérapies ciblées sont utilisées de plus en plus, et donnent de très bons résultats pour certains types tumoraux.

 Ce type de traitement à l’avantage d’engendrer très peu d’effets secondaires. Pour le sarcome de Kaposi, l’utilisation d’antirétroviraux donne d’excellents résultats, les tumeurs peuvent aussi être traitées par cryothérapie ou électrocoagulation.

Dans le cas de sarcomes à haute masse tumorale, une chimiothérapie lourde peut être utilisée pour réduire la taille de la tumeur avant de procéder à une chirurgie. La masse tumorale peut également être traitée par des traitements radiologiques tels que la protonthérapie ou l'hadronthérapie, qui peuvent détruire les cellules cancéreuses tout en épargnant les tissus sains environnants.

Quelle espérance de vie et taux de guérison avec un sarcome ?

Le taux de guérison et de survie varie d’un type de sarcome à un autre, mais on estime que, tous sarcomes confondus, le taux de guérison se situe entre 60 et 80 %. Le taux de guérison est surtout variable en fonction du stade du sarcome, les sarcomes localisés guérissent mieux que les sarcomes localement avancés et que les sarcomes métastatiques. Certains sarcomes touchent plutôt les adolescents, comme les rhabdomyosarcomes (sarcomes des muscles squelettiques), alors que d’autres touchent plus souvent les personnes âgées, comme les léiomyosarcomes (tumeurs touchant les muscles lisses).

 

Cet article médical a été relu et validé par un  médecin spécialiste en oncologie au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les praticiens oncologues médicaux au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Prenez tout de suite rendez-vous ! 

Obtenez un rendez-vous en moins de 5 min avec l'un de nos praticiens en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux dans un établissement près de chez vous !

Comment évolue un sarcome ?

L’évolution des sarcomes est variable en fonction du type de sarcome, du patient et de sa réponse aux traitements. Certains sarcomes évoluent très lentement, alors que d’autres évoluent très rapidement.

Est-ce qu'un sarcome est un cancer ?

Un sarcome est une tumeur maligne qui se développe à partir des tissus conjonctifs, tels que les muscles, les os, le cartilage, les tendons, les vaisseaux sanguins et les nerfs. Les sarcomes sont donc des cancers qui se développent à partir des tissus conjonctifs et sont considérés comme des tumeurs malignes.

Est-ce qu'un sarcome se soigne ?

Le traitement des sarcomes comprend principalement la chirurgie, la chimiothérapie et la radiothérapie pour réduire la taille de la tumeur ou en complément de la chirurgie.

Les thérapies ciblées sont également efficaces pour certains types de tumeurs avec peu d'effets secondaires. Pour le sarcome de Kaposi, les antirétroviraux, la cryothérapie ou l'électrocoagulation peuvent être utilisés pour traiter les tumeurs.

Comment arrive et se forme un sarcome au foie, à la peau, aux jambes, au bras ou encore aux poumons ?

Les causes des sarcomes sont encore mal comprises, mais certains facteurs de risque ont été identifiés. Il peut s'agir de prédispositions génétiques, de traitements par radiothérapie, d'expositions professionnelles à certaines substances telles que le chlorure de vinyle, de VIH (pour le sarcome de Kaposi), de lymphœdèmes chroniques, d'une altération génétique ou même du syndrome de Li-Fraumeni, une prédisposition héréditaire à développer certains types de sarcomes.

Est-ce que la maladie nommée sarcome est dangereux ?

Un sarcome est une tumeur cancéreuse qui se développe à partir des tissus conjonctifs tels que les os, les muscles, les graisses, les vaisseaux sanguins, les nerfs et les tendons. Bien que certains sarcomes puissent être bénins, la plupart sont malins et peuvent se propager à d'autres parties du corps si elles ne sont pas diagnostiquées et traitées à temps. C'est pourquoi il est important de consulter un médecin dès que vous remarquez des symptômes inhabituels, surtout si vous avez été exposé au chlorure de vinyle, une substance chimique qui a été associée à un risque accru de sarcomes des tissus mous.

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

4 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

140

établissements