Ostéosarcome

L'ostéosarcome est une forme de cancer des os qui peut toucher n'importe qui, mais qui est plus fréquente chez les enfants et les jeunes adultes. Dans cet article, nous explorerons les causes, les symptômes, le diagnostic et les options de traitement pour cette maladie,

Trouver un spécialiste en Oncologie et/ou cancérologie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

L’ostéosarcome représente le cancer des os le plus fréquent. Il touche principalement les enfants et les adolescents. Le traitement de ce type de cancer couple généralement des cures de chimiothérapie et des interventions chirurgicales conservatrices. Pris précocement, ce type de cancer a un taux de guérison de 70 %.

Définition : qu’est-ce que l’ostéosarcome chez l'enfant et l'adulte ?

L’ostéosarcome est un type de cancer osseux. Il s’agit de la tumeur maligne osseuse la plus fréquente. Le tissu osseux est un tissu en constant remaniement : il se renouvelle sans cesse. Le tissu osseux alterne ainsi des phases de formation de tissu osseux, et des phases de destruction de tissu osseux appelées phases de résorption. Ce sont les ostéoblastes qui sont chargés de fabriquer le tissu osseux, et les ostéoclastes qui sont chargés de la destruction du tissu osseux. Quand les ostéoblastes mutent en cellules tumorales, ceux-ci augmentent leur division de façon incontrôlée, ce qui aboutit à la formation d’une tumeur.

L’ostéosarcome est un cancer qui touche principalement les enfants et les jeunes adultes, puisque la majorité des ostéosarcomes sont retrouvés chez des personnes en phase de croissance, âgées de 10 et 25 ans. L’ostéosarcome reste un cancer relativement rare, qui représente moins de 1 % des cancers diagnostiqués en France.

Comment évolue ce type de tumeur des os ?

L’évolution des ostéosarcomes est variable d’un individu à l’autre. C’est une tumeur généralement assez agressive qui, si elle n’est pas traitée à temps, peut métastaser, notamment vers les organes proches comme les poumons.

Dans environ 10 % des diagnostics d’ostéosarcome, on retrouve la présence de métastases. La grande majorité des personnes souffrant d’ostéosarcome guérissent, mais il peut arriver que certains patients ne réagissent pas aussi bien aux traitements, et que l’ostéosarcome récidive.

Les patients guéris bénéficient généralement d’un suivi très fin les premières années, pour prendre en charge le plus rapidement possible le moindre signe de récidive.

Ostéosarcome

 

Quelles sont les causes de la maladie ostéosarcome ?

Comme tous les cancers, les causes de l’ostéosarcome sont multifactorielles.

L’ostéosarcome est dû au développement de cellules osseuses qui ne répondent plus aux règles cellulaires classiques, et qui se multiplient de façon anarchique et de façon incontrôlée. Cependant, à l’heure actuelle, très peu de facteurs de risque ont été mis en lumière : ni les conditions environnementales, ni l’alimentation ou l’exposition à des produits spécifiques ne semblent impliquées dans le développement d’un ostéosarcome.

Il semble que certaines maladies génétiques puissent augmenter le risque de souffrir d’un ostéosarcome. Les hommes seraient un peu plus fréquemment touchés par cette pathologie, les personnes d’origine africaine semblent également plus souvent touchées.

Quels sont les symptômes de l’ostéosarcome ?

L’ostéosarcome touche le plus souvent les membres inférieurs, et notamment le fémur et l’articulation du genou avec le tibia ; cependant, l’ostéosarcome peut également toucher les os plats.

Généralement, l’ostéosarcome se manifeste par un gonflement de la zone touchée et par des douleurs importantes au niveau des os. Ces douleurs peuvent irradier dans tout le corps. Des troubles de la marche peuvent également être présents. Une fatigue et une anémie peuvent également apparaître.

 

Contacter un oncologue

Quel diagnostic pour détecter l’ostéosarcome ?

L’ostéosarcome est diagnostiqué via des analyses sanguines, mais surtout par des examens d’imagerie médicale comme :

  • une radiographie ;
  • un scanner ;
  • et une IRM (imagerie par résonance magnétique).

Un PET scan peut également être pratiqué. Cet examen d’imagerie médicale permet de visualiser les éventuelles cellules tumorales, et de vérifier s’il n’existe pas de métastases.

Parfois, une biopsie des tissus suspects est pratiquée, de même qu’une biopsie ostéomédullaire dans certains cas. Ces examens permettent de vérifier le grade de la tumeur. Et surtout, ils aident à déterminer un diagnostic précis, car il existe d’autres types de tumeurs osseuses, comme les sarcomes de type d’Ewing ou les chondrosarcomes.

 

Prendre rendez-vous en ligne

Quels traitements pour guérir de l'ostéosarcome ?

Les ostéosarcomes se traitent principalement par des cures de chimiothérapie et une intervention chirurgicale.

  1. Dans un premier temps, une chimiothérapie appelée chimiothérapie néo-adjuvante est réalisée. Cette chimiothérapie va permettre de stopper l’évolution des cellules cancéreuses, de faire diminuer les métastases si elles sont présentes, et de traiter les douleurs. Le taux de nécrose des tissus touchés est déterminant, car il représente un facteur pronostic important : certains patients vont très bien répondre à ce traitement, ce qui ne sera pas le cas pour d’autres malades.
  2. Dans un deuxième temps, une intervention chirurgicale va être programmée afin de retirer les tissus touchés. Il s’agit dans la très grande majorité des cas d’une chirurgie conservatrice ; dans seulement 10 % des cas, une amputation est envisagée.

Après le traitement chirurgical, une nouvelle cure de chimiothérapie peut être proposée pour éviter une rechute. De nouveaux traitements ciblés peuvent également être utilisés.

Quelle espérance de vie et chances de guérison avec l'ostéosarcome ?

L’espérance de vie et les chances de guérison pour un ostéosarcome sont de 70 % quand l’ostéosarcome n’est pas métastasé. Ce taux dépend de nombreux paramètres comme le type de tumeur, la réponse de l’organisme aux traitements, le stade de la tumeur, la présence de métastases ou encore l’âge du patient. En cas de métastases ou de non-réponse aux traitements classiques, le taux de guérison est plus faible, et les traitements sont généralement plus lourds. Mais de nouveaux traitements (comme des traitements d’immunothérapie) sont en cours d’étude pour augmenter les chances de guérison dans ces types de cancers, et notamment les cancers métastasés. Quand l’ostéosarcome touche les personnes de plus de 60 ans, le pronostic est souvent plus sombre, et les métastases sont souvent plus fréquentes.

Cet article médical a été relu et validé par un  médecin spécialiste en oncologie au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les praticiens oncologues médicaux au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Prenez tout de suite rendez-vous ! 

Obtenez un rendez-vous en moins de 5 min avec l'un de nos praticiens en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux dans un établissement près de chez vous !

Vos questions fréquemment posées :

Quels sont les premiers signes d'un cancer des os ?

Les premiers signes d'un cancer des os peuvent inclure des douleurs osseuses persistantes, des douleurs qui s'aggravent la nuit, une masse osseuse ou un gonflement près d'un os, ainsi qu'une diminution de la mobilité ou de la flexibilité des articulations près de la zone touchée. Il est important de consulter un médecin si l'un de ces signes est présent.

Quelle espérance de vie et chance de guérir d'un cancer des os ?

Les ostéosarcomes sont des tumeurs cancéreuses qui se développent dans les os. La durée de vie des personnes atteintes d'un ostéosarcome dépend de plusieurs facteurs, notamment le stade de la maladie, l'âge et le sexe du patient, ainsi que le type et la localisation de la tumeur. Les taux de survie à cinq ans sont d'environ 65% à 80% pour les patients atteints d'ostéosarcome.

Comment détecter un ostéosarcome ?

Le diagnostic de l'ostéosarcome se fait par des examens d'imagerie médicale tels que la radiographie, le scanner et l'IRM, et éventuellement par un PET scan pour détecter les éventuelles métastases. Des biopsies peuvent également être réalisées pour vérifier le grade de la tumeur et différencier l'ostéosarcome des autres types de tumeurs osseuses.

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

4 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

212

établissements et centres