Rubéole

La rubéole est une maladie virale contagieuse qui touche principalement les enfants. Les symptômes de la rubéole sont généralement légers et comprennent des éruptions cutanées, de la fièvre et des gonflements des ganglions lymphatiques. Cependant la rubéole peut être grave chez les femmes enceintes car elle peut entraîner des anomalies congénitales chez le fœtus.

Trouver un médecin généraliste à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

La rubéole peut s’attraper en étant enfant comme à l’âge adulte. Cette infection au virus est de nature bénigne, mais constitue un danger pour le fœtus s’agissant des femmes enceintes non immunisées. Le point sur la rubéole.

Définition : qu’est-ce que la rubéole chez l'enfant et l'adulte ?

La rubéole est une maladie principalement infantile touchant les enfants, les adolescents et parfois les adultes. Elle est causée par un ribovirus contagieux. Ce dernier fait partie des Togavirus, une famille de virus à ARN.

 

Rubéole, grossesse et bébé

La rubéole peut s’avérer grave lorsqu’elle survient durant la grossesse. D’autant plus que, sauf cas exceptionnel, une femme enceinte ne peut pas se faire vacciner avec un virus vivant ni prendre de médicaments. Si la mère contracte la rubéole avant les 4 mois et deux semaines d’aménorrhée, cela peut provoquer des malformations congénitales, car c’est durant cette période que les organes du bébé se forment : cerveau, moelle épinière, cœur, principaux vaisseaux sanguins. L’embryon étant à ce stade très fragile, il est donc susceptible de subir les risques de la rubéole congénitale. À la naissance, le bébé peut souffrir d’anomalies cardiaques, de handicaps, de lésions au cerveau, etc. La rubéole est aussi une cause de la mort du fœtus. Le risque étant grand pour l’enfant en cas de rubéole pendant la grossesse, il est important que la future maman soit immunisée contre cette infection virale aiguë.

Rubéole

 

Quelles sont les causes de la rubéole ?

La cause principale de cette maladie, qu’il soit question de la rubéole adulte, de la rubéole congénitale comme de la rubéole du bébé, c’est le virus de la rubéole. La transmission du virus est assez rapide d’un individu à un autre. Cela peut se faire par des échanges de fluides corporels comme la salive, par contact avec des objets contaminés, ou en étant près d’une personne elle-même atteinte du virus.

Quels sont les symptômes de la rubéole ?

Les symptômes de la rubéole peuvent passer inaperçus chez certains patients, notamment en cas d’absence d’éruptions cutanées. Chez d’autres patients, des boutons vont apparaître. Les symptômes de la rubéole sont :

  • des éruptions cutanées : elles peuvent apparaître sur le thorax comme partout ailleurs sur le corps, et sont de couleur rosée ;
  • de la fièvre : certaines personnes ont de la fièvre pendant quelques jours ;
  • un gonflement des ganglions au niveau du cou et vers les oreilles ;
  • des maux de gorge ;
  • de la conjonctivite. 

Contrairement aux enfants atteints de rubéole, les personnes adultes peuvent souffrir davantage de cette maladie, en ayant des symptômes plus importants.

Quels sont les traitements et vaccin de la rubéole ?

La seule façon de s’immuniser et de prévenir cette maladie est de faire le vaccin anti-rubéole. La vaccination ROR (pour rougeole, oreillons et rubéole) permet aux femmes d’éviter de courir un risque durant la grossesse, et à chacun d’éviter de contaminer d’autres personnes.

 

Le saviez-vous ? Au stade de la grossesse, la patiente ne peut pas recevoir de vaccin ROR. Pour savoir si elle est immunisée, un test est réalisé au tout début de la grossesse. Il s’agit d’une interprétation de la sérologie rubéole par prise de sang pour l’établissement d’immunoglobulines particulières. À partir de cet examen, il est possible d’établir si une personne est immunisée, car ayant déjà contracté la maladie (rubéole positive : igM négatif et igG positif) ou non. À noter que quand le taux igG est élevé, soit supérieur à 10 UI/ml, cela signifie que les anticorps de la rubéole sont bien présents, assurant une immunité à long terme.

 

En cas de diagnostic de la rubéole, de façon générale, un traitement médicamenteux est mis en place : la fièvre étant l’un des symptômes de la rubéole, prendre des antalgiques comme du paracétamol va aider à la faire baisser.

Quelles sont les complications possibles de la rubéole ?

Comme toute infection virale, la rubéole présente des risques pour la santé, et donc des complications possibles chez l’adulte, mais aussi l’enfant :

  • chez l’adulte : les articulations peuvent être touchées. La rubéole peut provoquer une atteinte inflammatoire au niveau des articulations, points de contact pourtant très sollicités au quotidien pour se mouvoir. Les douleurs ressenties peuvent durer plusieurs jours. Certains patients peuvent quant à eux subir une atteinte au cerveau comme aux méninges. La méningite est donc une conséquence de la rubéole ;
  • chez l’enfant : la rubéole peut être bénigne. Celle-ci se passe au bout de quelques semaines. Mais des complications peuvent survenir. Elles sont similaires à celles touchant l’adulte, si ce n’est qu’elles sont moins violentes dans la majorité des cas. 

Les personnes atteintes de la rubéole guérissent en général rapidement de cette maladie bénigne. Cependant, s’agissant d’une infection virale, des complications sont possibles. Les femmes ayant comme projet de concevoir doivent être immunisées pour éviter de faire courir tout risque à leur futur bébé.

Cet article médical a été relu et validé par un médecin spécialiste en médecine générale au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les médecins généralistes au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Vos questions fréquemment posées :

La rubéole est-elle contagieuse ?

La rubéole est connue pour être une maladie contagieuse, car tout est matière à transmission : l’air (par exemple l’air ambiant d’une pièce) ; les éternuements, la toux, etc. La personne atteinte de rubéole peut transmettre cette maladie entre une semaine avant l’apparition des boutons et deux semaines après.

Comment on attrape la rubéole ?

La rubéole est une maladie virale très contagieuse. Elle se transmet par voie aérienne par la salive ou la toux d'une personne à une autre.

Quels sont les risques de la rubéole ?

La rubéole est une maladie virale relativement bénigne chez l’adulte, mais elle peut avoir des conséquences graves chez le fœtus, notamment si la mère est infectée au cours du premier trimestre de la grossesse. La rubéole peut en effet entraîner une malformation du cerveau du fœtus, appelée encéphalite, et des malformations cardiaques.

Comment soigner la rubéole ?

Le meilleur traitement contre la rubéole est de se faire vacciner. En cas de contagion, un traitement médicamenteux sera prescrit par votre médecin.

Quelle est la différence entre la rougeole et la rubéole ?

La rougeole et la rubéole sont toutes les deux des maladies virales. La principale différence est que la rougeole peut entrainer des complications plus graves que la rubéole (sauf en cas de grossesse où la rubéole peut être grave pour l'enfant). Dans les deux cas il est possible de se faire vacciner avec le vaccin ROR.

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

2 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

137

établissements