Fistule

La fistule est un lien anormal entre deux organes ou entre un organe et la peau. Elle peut être causée par une blessure, une chirurgie, une infection ou une maladie.

Trouver un médecin généraliste à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

Il existe plusieurs types de fistules, dont la cause est fonction de la zone atteinte : dents, anus, zone recto-vaginale, etc. Les fistules sont assez douloureuses, mais des traitements satisfaisants existent pour soigner les patients.

Définition : qu’est-ce qu’une fistule ?

Une fistule correspond à une communication anormale d’une cavité à une autre. Les connexions anormales peuvent concerner les organes internes, la surface de la peau, les vaisseaux sanguins. Son origine peut être congénitale (à la naissance) comme traumatique, chirurgicale ou pathologique.

 

La fistule anale

La fistule anale prend racine au niveau de l’anus. Elle est provoquée par une infection des glandes situées dans ce canal, aussi à l’origine d’abcès. En raison de la fistule, l’infection va communiquer avec la peau, et non rester à l’intérieur dans sa zone de prédilection. D’où l’anormalité de cette liaison entre la peau et les glandes.

 

La fistule artério-veineuse

Cela concerne les vaisseaux sanguins. Le cheminement classique du sang se présente comme suit : artère, capillaire, veines. En cas de fistule, le sang peut changer son trajet, et se loger directement dans les veines, réduisant la communication entre l’artère et les veines.

 

La fistule recto-vaginale

La fistule recto-vaginale est due à une mauvaise communication entre le rectum et le vagin, à travers le canal recto-vaginal. Les déjections anales peuvent passer par le vagin. Les femmes qui subissent une épisiotomie à l’accouchement peuvent ensuite souffrir de fistule recto-vaginale.

 

La fistule carotide caverneuse

La fistule carotide caverneuse concerne une communication anormale entre les artères et les veines. Plus spécifiquement, entre le système carotidien (artère) et le sinus caverneux (une grosse veine située à la base du crâne derrière les yeux).

 

La fistule dentaire

La fistule dentaire prend racine au niveau de la région buccale, elle est liée à une infection non traitée ou mal traitée. Un canal se crée progressivement à cet endroit pour évacuer la substance provenant de la lésion, ou de l’infection.

 

La fistule digestive

La fistule digestive concerne les organes du tube digestif (estomac, intestin grêle, pancréas, etc.). Ainsi, lorsque l’estomac se relie à un autre organe, on parle de fistule bilio-digestive. Le cheminement normal des aliments ingurgités une fois dans l’organisme se présente de la manière suivante : la vésicule biliaire déverse la bile dans le canal cholédoque (voie biliaire principale par laquelle la bile fabriquée par le foie peut s’écouler dans le tube digestif), qui l’acheminera dans l’intestin grêle.

 

Le duodénum est quant à lui relié par l’intestin grêle et l’estomac. Lorsqu’il est fait abstraction de ce canal, le cheminement classique est rompu, ce qui crée une anormalité.

 

La fistule obstétricale

La fistule obstétricale est produite durant l’étape allant de la grossesse à l’accouchement. C’est pendant l’accouchement que cette communication anormale vésico-vaginale peut se produire : entre la vessie et le vagin. La patiente assiste à des déjections fécales ou urinaires par le vagin. Ce type de fistule est assez grave.

 

Le saviez-vous ? Il existe de multiples possibilités de communication anormale, donc de multiples types de fistules. Cette liste est non exhaustive. Par exemple, se produisent aussi des fistules à l’œil ou des fistules du système respiratoire.

Quelles sont les causes des fistules ?

Les causes des fistules sont multiples, cela dépend de la zone atteinte. Il peut s’agir aussi bien d’une blessure que d’une infection :

  • une blessure : elle peut être causée par un accouchement difficile ou prolongé ;
  • une infection : il peut s’agir d’une infection au côlon ou au rectum responsable de fistule recto-vaginale ;
  • une maladie : des personnes atteintes de certaines maladies comme celle de Crohn, d’un cancer, peuvent souffrir de fistule recto-vaginale, par exemple. Des maladies génétiques comme la maladie de Rendu-Osler-Weber peuvent causer une fistule pulmonaire artérioveineuse ;
  • une chirurgie : des complications chirurgicales peuvent entraîner une fistule, par exemple la fistule broncho-pleurale. 

Pour les personnes souffrant de constipation chronique, il est conseillé de consommer des aliments à action laxative pour faciliter les déjections fécales, et surtout ne pas détériorer le rectum et l’anus par l’effet de poussées virulentes.

fistule opération

 

Quels sont les symptômes des fistules ?

Les symptômes des fistules sont fonction des zones atteintes : 

Symptômes de la fistule anale

Les principaux symptômes sont la douleur intense, accompagnée d’abcès et de rougeurs autour de la région anale.

 

Symptômes de la fistule artério-veineuse

Au niveau de la surface de la peau, le gonflement et les rougeurs sont les premiers signes d’une fistule artério-veineuse. Le patient ressent beaucoup de fatigue, mais surtout une enflure dans la région des bras, des jambes, etc.

 

Symptômes de la fistule recto-vaginale

Hormis la douleur et les odeurs, il y a le constat du passage des déjections fécales ou de l’urine dans la zone du vagin. La vulve, le vagin, le périnée peuvent s’irriter à la longue. La sensation d’inconfort physique se fait peu à peu ressentir.

 

Symptômes de la fistule carotide caverneuse

Au stade précoce, le patient souffre de douleur oculaire non intense, c’est quasi indolore, et les yeux deviennent rouges par la suite. Des œdèmes peuvent se produire au stade avancé, passé quelques semaines.

 

Bon à savoir : les fistules, quelles qu’elles soient, doivent être soignées à temps, car elles peuvent occasionner des complications de santé pour les patients. C’est l’exemple type de la fistule obstétricale.

Comment diagnostiquer les fistules ?

Le diagnostic des fistules se fait par des examens cliniques :

  • une radiographie des organes est faite pour confirmer la présence de fistule ;
  • des examens spécifiques sont effectués en fonction du type de fistule. Par exemple, en cas de fistule ano-rectale, après des palpations, une anuscopie peut être réalisée pour visualiser directement les muqueuses du patient ;
  • s’agissant de fistules urogénitales, le diagnostic peut se faire par cystographie de profil, c’est-à-dire une radiographie de la vessie ou hystérographie (radiographie de l’utérus) ;
  • pour les femmes ayant subi un accouchement, un examen gynécologique est réalisé pour le diagnostic. 

La plupart du temps, une radiographie est suffisante pour établir la présence de fistule. Toutefois, des techniques particulières ou instruments spécifiques vont être utilisés selon le type de fistule.

Quels traitements pour la fistule ?

Le traitement se focalise sur le type de fistule et sa localisation. Il est soit médical, soit chirurgical :

  • s’il s’agit d’une infection, on administrera des antibiotiques au patient. C’est le cas pour une fistule dentaire dont la cause est une infection. De même, s’agissant de certaines maladies comme celle de Crohn, le patient devra suivre un traitement à base d’infliximab (Remicade sous sa dénomination commerciale) ;
  • le traitement chirurgical est le plus souvent effectué pour les fistules recto-vaginale, anale, artérioveineuse, etc. L’objectif est de mettre un terme à cette communication anormale. Par exemple, en retirant le conduit anormal, puis en le refermant. 

La fistule peut vite s’avérer gênante chez le patient. Des examens sont réalisés afin de fournir le bon traitement. Dans certains cas, la chirurgie est inévitable.



Cet article médical a été relu et validé par un médecin spécialiste en médecine générale au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les médecins généralistes au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Vos questions fréquemment posées :

Comment attrape-t-on une fistule ?

Une fistule se forme généralement à la suite d’une blessure ou d’une infection. Elle peut aussi être causée par une maladie, comme la maladie de Crohn, ou par une intervention chirurgicale.

Comment soigner la fistule ?

Le traitement des fistules repose sur la prise d'antibiotiques ou la chirurgie.

Fistule anale est-ce grave ?

Dans certains cas, une fistule non soignée peut devenir grave et entrainer une gangrène, ou une septicémie.

Peut-on vivre avec une fistule anale ?

Il est possible de vivre avec une fistule anale, bien que gênante il existe des traitements adaptés pour la soigner.

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

2 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

137

établissements