Urticaire

L'urticaire est un éruption cutanée qui se caractérise par des démangeaisons intenses et des plaques rouges. Son traitement dépend de sa cause sous-jacente. 

Trouver un médecin généraliste à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

L’urticaire est une affection cutanée plutôt courante qui se caractérise par l’apparition soudaine de démangeaisons intenses, de plaques rouges et d’enflures sur la peau. Cette réaction peut être déclenchée par divers facteurs tels qu’une allergie, des piqûres d’ortie, le stress ou encore l’exposition à la chaleur. Pour bien traiter l’urticaire, il est important de comprendre son mécanisme. Voici donc tout ce que vous devez savoir sur l’urticaire, ses causes, les symptômes associés et les traitements à envisager.

Qu’est-ce que l’urticaire et l'urticaire géant ?

L’urticaire est une affection cutanée inflammatoire caractérisée par l’apparition de plaques rouges sur la peau qui démangent intensément. Ces plaques peuvent varier en taille et en forme, allant de petites papules localisées à de grandes plaques, on parle alors d’urticaire géant lorsque la réaction touche l’ensemble du corps.

symptome crise urticaire avec plaque rouge

Elles peuvent apparaître n’importe où sur le corps et disparaissent généralement en quelques heures, mais de nouvelles plaques peuvent également se former en cas de nouvelle exposition à l’élément déclencheur de la réaction cutanée.

Quelles sont les formes d’urticaire ?

On distingue deux principales formes d’urticaire : l’urticaire aiguë et l’urticaire chronique.

A noter : Les urticaires aiguës non allergiques sont les formes les plus fréquentes.

Qu’est-ce que l’urticaire aiguë ?

L’urticaire aiguë est la forme la plus courante d’urticaire. Elle se manifeste par l’apparition soudaine de plaques d’urticaire rouges et de démangeaisons intenses sur la peau. L’urticaire aiguë peut être divisée en deux sous-catégories qui sont :

  • L’urticaire aiguë allergique

    Elle survient à la suite d’une réaction allergique à des aliments ou à des additifs alimentaires (urticaire alimentaire). L’urticaire allergique peut aussi se déclencher après une prise des médicaments, notamment des antibiotiques ou après une piqûre d’insecte. Certaines substances ou matières qui entrent en contact avec la peau peuvent aussi entraîner une crise d’urticaire allergique. C’est notamment le cas avec le pollen, le latex ou les piqûres d’ortie.

  • L’urticaire aiguë non allergique

    Elle survient généralement en cas d’infection virale, de prise de certains médicaments ou en cas de stimulus physiques comme une friction de la peau. Le froid et la chaleur (urticaire de chaleur) peuvent aussi entraîner une crise d’urticaire. L’urticaire aiguë non allergique peut aussi être la manifestation d’une maladie auto-immune ou du stress.

 

A noter : Dans près de 50 % des cas d’urticaire aiguë, il est impossible de déterminer avec précision la cause de la crise.

 

Qu’est-ce que l’urticaire chronique ?

Les éléments déclencheurs de l’urticaire chronique sont plus ou moins les mêmes que ceux de l’urticaire aiguë. La différence réside dans la durée des symptômes et leur répétition. Dans le cas d’une affection chronique, les éruptions cutanées interviennent par poussées qui se répètent tous les jours ou tous les 2 à 3 jours, sur une durée de six semaines minimum. L’urticaire chronique peut parfois durer plusieurs mois ou plusieurs années et disparaître soudainement sans raison apparente. Dans la plupart des cas d’urticaires chroniques où la cause précise n’est pas identifiable, une réaction auto-immune serait en cause.

 

Qu’est-ce que l’angiœdème ?

En cas d’urticaire du visage, la réaction peut se manifester sous la forme d’un œdème plutôt que de démangeaisons. Cela se produit généralement au niveau des lèvres et des paupières. On appelle cette manifestation l’angiœdème. Dans la plupart des cas, l’angiœdème est une forme bénigne et ne présente pas de complications graves. Cependant, dans de rares cas d’urticaire allergique, l’angiœdème peut affecter le larynx et le pharynx, ce qui peut entraîner des difficultés respiratoires. On appelle cette forme d’angiœdème l’œdème de Quincke.
Elle nécessite généralement une hospitalisation à cause du risque d’asphyxie.

Quelles sont les causes de l’urticaire ?

L’urticaire peut être déclenchée par divers facteurs. Dans certains cas, elle peut être d’origine allergique, résultant d’une réaction excessive du système immunitaire à des substances telles que les médicaments, les aliments, les piqûres d’insectes ou même certains produits cosmétiques.

Les infections virales, telles que le rhume, la grippe ou l’hépatite, peuvent également déclencher des poussées d’urticaire chez certaines personnes. De plus, des facteurs non allergiques tels que le stress, l’exposition à la chaleur, le contact avec des irritants cutanés ou l’utilisation de certains médicaments peuvent également être des déclencheurs d’urticaire. L’urticaire peut toucher aussi bien les adultes que les enfants. L’urticaire du bébé est souvent bénigne et de courte durée. Elle peut toutefois être due à une allergie aux protéines de lait de vache (APLV), il convient donc de consulter un médecin pour en savoir plus.

Quels sont les symptômes de l’urticaire ?

Comme évoqué plus haut, les symptômes de l’urticaire comprennent :

  • l’apparition de plaques rouges sur la peau ;
  • accompagnées de démangeaisons intenses ;
  • Certaines personnes peuvent également ressentir une sensation de brûlure ou de picotement au niveau des plaques d’urticaire ;
  • Dans les cas d’angiœdème, un gonflement des lèvres, du visage, des paupières ou de la gorge peut également se produire.

 

✍️ À noter : Si vous observez l'un de ces symptômes, contactez rapidement votre médecin traitant ou prenez rendez-vous avec l'un de nos praticiens : 

Prendre rendez-vous en ligne

Comment diagnostiquer l’urticaire ?

Le diagnostic de l’urticaire se fait en premier lieu chez le médecin traitant. Il repose simplement sur l’observation des symptômes caractéristiques tels que les plaques rouges et les démangeaisons.

Dans certains cas, des tests complémentaires peuvent être effectués pour identifier les éventuelles causes sous-jacentes de l’urticaire, tels que des tests d’allergie ou des prélèvements sanguins. Dans les cas d’urticaire chronique, une évaluation approfondie par un dermatologue ou un allergologue peut être nécessaire pour déterminer les facteurs déclenchants spécifiques.

✍️ À noter : Si vous souhaitez vous faire diagnostiquer ou effectuer une évaluation approfondie, n'hésitez pas à nous contacter :

Se faire diagnostiquer

Comment soulager et soigner une crise d'urticaire : quels sont les traitements ?

Lors d’une crise d’urticaire, le traitement dépend de la cause sous-jacente.

  1. Des antihistaminiques pour l’urticaire sont généralement prescrits en première intention pour réduire les démangeaisons et les rougeurs.
     
  2. Des médicaments anti-inflammatoires ou des corticoïdes peuvent également être recommandés pour aider à contrôler l’inflammation cutanée.
     
  3. Dans les cas plus sévères, où l’angiœdème est présent, une intervention médicale d’urgence peut être nécessaire, notamment l’administration d’épinéphrine (adrénaline) pour prévenir un choc anaphylactique.

Comment prévenir une crise d’urticaire ?

Bien qu’il ne soit pas toujours possible de prévenir complètement l’urticaire, certaines mesures peuvent aider à réduire les risques de poussées.

Éviter les déclencheurs connus, tels que les aliments allergènes ou les irritants cutanés, peut aider à prévenir les crises d’urticaire. En cas de symptômes, notamment lorsque la réaction entraîne des difficultés respiratoires, il est conseillé de consulter rapidement un médecin.

Cet article médical a été relu et validé par un médecin spécialiste en dermatologie au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les spécialistes dermatologues au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Prenez tout de suite rendez-vous ! 

Obtenez un rendez-vous en moins de 5 min avec l'un de nos praticiens en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux dans un établissement près de chez vous !

Vos questions fréquemment posées :

Comment savoir si c'est de l'urticaire ?

L'urticaire se caractérise par des plaques rouges et des démangeaisons intenses qui apparaissent généralement sur la peau.

Où se localise l'urticaire ?

L'urticaire peut se manifester sous forme de petites cloques ou de boutons qui apparaissent sur la peau et qui provoquent des démangeaisons intenses. Ces boutons peuvent se localiser sur n'importe quelle partie du corps.

Combien de temps dure une crise d'urticaire ?

Une crise d'urticaire peut durer de quelques minutes à quelques heures, voire à quelques jours. La durée de la crise dépend de la cause et de la sensibilité de chaque personne

Urticaire, quand faut-il s'inquiéter ?

L’urticaire est généralement bénigne, mais elle peut parfois entraîner des complications. Il faut s’inquiéter de l’urticaire dans les cas suivants :

  • L’urticaire s’accompagne d’un angio-œdème ou d’un œdème de Quincke, qui se manifeste par un gonflement du visage, des lèvres, de la langue, du larynx ou des organes génitaux. Cela peut provoquer des difficultés à respirer, à parler ou à avaler et nécessite une prise en charge médicale urgente.
  • L’urticaire est associée à un choc anaphylactique, qui est une réaction allergique grave pouvant mettre en jeu le pronostic vital. Les signes du choc anaphylactique sont une baisse de la tension artérielle, une accélération du rythme cardiaque, une détresse respiratoire, des troubles digestifs ou une perte de connaissance. Il faut appeler immédiatement les secours et administrer de l’adrénaline si possible.
  • L’urticaire persiste pendant plus de six semaines sans cause identifiée. On parle alors d’urticaire chronique, qui peut avoir un impact négatif sur la qualité de vie et nécessite un suivi médical pour rechercher une éventuelle cause sous-jacente et adapter le traitement.

Image

1er

acteur de la santé privée en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

34 000

naissances par an

Image

4,9 million

patients traités par an

Image

7 500

praticiens

Image

212

établissements et centres

Elsan partage Page