Dépistage du cancer colorectal ou du côlon

Le cancer colorectal, qui touche le colon et le rectum, est le deuxième cancer le plus mortel en France. Pourtant, il est considéré comme l'un des plus évitables grâce au dépistage organisé. Ce programme, mis en place par les autorités sanitaires, s'adresse aux femmes et aux hommes âgés de 50 à 74 ans.

Trouver un spécialiste en médecine généraliste à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

Il existe un programme national de dépistage du cancer colorectal, ou du côlon, mis en place par les autorités sanitaires. Il s'adresse aux femmes et aux hommes âgés de 50 à 74 ans. Il propose un test tous les deux ans. Ce test de dépistage simple et indolore, à réaliser chez soi, permet de détecter précocement des traces de sang dans les selles, pouvant être un signe avant-coureur de lésions cancéreuse. En cas de résultat positif, une coloscopie est ensuite pratiquée pour confirmer le diagnostic et, si nécessaire, retirer les lésions ou tumeurs.

Dépistage du cancer colorectal : définition

Le cancer du côlon ou cancer colorectal est un cancer qui touche plus de 47 000 personnes en France chaque année. Il entraîne 17 000 décès par an. Ce cancer évolue le plus souvent à partir de polypes. Dans les premiers stades de la maladie, il n’existe généralement aucun symptôme. Ce cancer se développe rarement avant 50 ans. C'est pourquoi il existe un dépistage généralisé à partir de 50 ans.

Dépistage du cancer colorectal : exemple d'un kit de dépistage.

Pris à temps, le cancer du côlon et du rectum est guérissable dans la très grande majorité des cas.

Pour passer le test : rdv avec une ou un généraliste

Quels sont les symptômes du cancer colorectal ou du colon ?

Le cancer colorectal est un cancer qui se développe au niveau du côlon et du rectum. Il s’agit du troisième cancer le plus fréquent chez l’homme et le deuxième cancer le plus fréquent chez la femme. Le cancer du côlon est un cancer qui est asymptomatique dans les premiers temps, c’est pour cela qu’il est très important de pouvoir le dépister avec un examen et un test de dépistage avant que les premiers symptômes n’apparaissent. Le cancer colorectal est un cancer qui se développe en grande majorité à partir d’un type de polype particulier (les polypes sont de petites excroissances, il s'agit de tumeurs dites bénignes) qui, peuvent, au fil des ans, dégénérer et se transformer en cancer.

Polype

Il existe plusieurs types de polypes et seuls les polypes adénomateux peuvent se transformer en cancer. Les polypes adénomateux sont des polypes qui se développent au niveau des glandes de Lieberkühn. Environ 5 % des polypes adénomateux peuvent se transformer en cancer. Généralement, il faut entre 10 et 15 ans pour qu’un polype se transforme en cancer. Quand un cancer colorectal commence à proliférer, il peut engendrer certains symptômes digestifs, comme des diarrhées très fortes ou au contraire une constipation rebelle ou l’alternance de diarrhées et de constipation. Des douleurs abdominales peuvent se faire ressentir. Une fatigue, une perte de poids, la présence de sang dans les selles sont également des symptômes du cancer colorectal.

💡 Bon à savoir : Le diagnostic du cancer colorectal (qui fait suite au test de dépistage positif) permet de détecter la présence de polypes et de vérifier ensuite s'ils sont bien cancéreux.

Vous avez des symptômes ? Prenez rdv

Quand se faire dépister pour le cancer colorectal ?

Avant tout, il est bon de connaître son degré de risque face à cette maladie. Classiquement, il existe trois niveaux de risque : moyen, élevé et très élevé. Le niveau de risque moyen correspond au fait que seuls l’âge et des facteurs environnementaux constituent des facteurs de risque. Des éléments à partager avec un professionnel de santé, avant ou en parallèle d'un test de dépistage. Lors d’une consultation avec son médecin traitant, c’est lui qui vérifiera les éventuels antécédents et proposera un suivi éventuel.

Dépistage : tous les combien ? Age ?

L’âge est un des facteurs principaux d’apparition du cancer colorectal. En effet, près de la moitié de la population de plus de 70 ans présente des polypes. D’autres facteurs peuvent augmenter le risque de souffrir de polypes, comme un IMC (indice de masse corporelle) élevé ou la sédentarité, mais aussi une alimentation déséquilibrée riche en viande rouge. Pour un degré de risque moyen, le dépistage du cancer colorectal s’effectue tous les deux ans à partir de 50 ans jusqu’à 74 ans. Il rentre dans le cadre du dépistage proposé à la population générale par les autorités sanitaires.

Test gratuit à domicile

En l’absence de facteurs de risque marqués, un test de dépistage gratuit à faire à domicile est donc délivré par courrier. Soit par le biais de son médecin, soit en se connectant sur le site monkit.depistage-colorectal.fr .

Pour passer le test : rdv avec une ou un généraliste

Risques plus élevés

Le degré de risque de la maladie s’élève en cas d’antécédents médicaux personnels ou familiaux. Dans ce cas-là, le médecin traitant propose un dépistage personnalisé à son ou sa patiente. En cas d’antécédents familiaux de cancer colorectal, d’antécédents de polypes adénomateux, de maladie chronique de l’intestin (maladie de Crohn) ou encore de signes de cancer colorectal, une coloscopie de contrôle sera programmée et un suivi plus fin pourra être mis en place. Généralement, le suivi sera personnalisé (consultation de gastro-entérologie, coloscopie, consultation d’oncogénétique).

Comment faire pour utiliser le kit le test de dépistage du cancer colorectal ?

Le test de dépistage du cancer colorectal s’effectue à domicile. Il est gratuit. Dans un premier temps, le kit comprend deux étiquettes qu’il convient de coller respectivement sur l’enveloppe retour et sur l’échantillon à analyser. Il est très important d’y noter son nom ainsi que la date de réalisation du test.

Ensuite, le kit contient une feuille de recueil des selles. Celles-ci ne doivent en effet pas être en contact avec un autre liquide comme les urines qui pourraient contenir des saignements et ainsi fausser les résultats. Un bâtonnet de prélèvement est également fourni pour prélever des échantillons de selles. Une fois ce prélèvement réalisé, le tube doit être bien fermé et mélangé. Le tube contenant l’échantillon est ensuite placé dans le sachet prévu à cet effet et dans l’enveloppe retour du courrier. Il faut renvoyer son test, un jour ouvré (éviter les jours fériés pour ne pas augmenter les délais d'acheminement) dans les 24 heures après l'avoir effectué.

Dépistage et résultats rapides

Les résultats du test du kit de dépistage du cancer colorectal sont consultables rapidement après quelques jours : en ligne au bout de 3 jours, par courrier sous deux semaines. Si le test est négatif, il n'y a rien à faire. Vous serez invité à le repasser dans deux. S'il est positif, consultez votre médecin pour obtenir une interprétation. Cela ne signifie pas que vous avez un cancer, il faudra réaliser des examens complémentaires pour déterminer de quoi il s'agit.

✍️ À noter : La grande majorité des tests se révèlent négatifs. Quand il existe des traces de sang dans les selles, une coloscopie est programmée. Celle-ci a pour but de vérifier s’il existe des polypes adénomateux, ou un cancer du côlon ou du rectum et à quel stade de développement il se situe, et de traiter cette affection rapidement.

Cet article médical a été relu et validé par un  médecin spécialiste en oncologie au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les praticiens oncologues médicaux au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Prenez tout de suite rendez-vous ! 

Pour passer le test de dépistage, obtenez un rendez-vous en moins de 5 min avec l'un de nos praticiens en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux dans un établissement près de chez vous !

Vos questions fréquemment posées sur l'examen et le dépistage du cancer colorectal : 

Je fais mon dépistage, comment savoir le résultat du dépistage du cancer colorectal ?

Les modalités d'information varient selon le mode de participation au dépistage. Rapprochez-vous de l'organisation à qui vous avez remis votre dépistage. Pharmacie, laboratoire ou centre spécialisé, tous reviendront vers vous par courrier ou par téléphone après examen. Quelle que soit la nature du résultat du dépistage. Les résultats du test de dépistage vous sont communiqués entre 3 jours et 2 semaines après la réception de l'échantillon à analyser. 

Si vous avez des questions ou des inquiétudes concernant votre résultat, n'hésitez pas à contacter votre médecin traitant ou le numéro d'appel dédié au dépistage du cancer colorectal.

N'oubliez pas que le test de dépistage est un atout majeur pour votre santé. Un résultat positif, bien que préoccupant, vous permet d'accéder à une prise en charge précoce et d'augmenter significativement vos chances de guérison.

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

4 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

140

établissements